Tous les cris, les S.O.S.
L'action humanitaire de
Daniel Balavoine se poursuit


Interview de Claire Balavoine dans le
journal "LE PARISIEN" en janvier 1999


Il y a treize ans, jour pour jour, le 14 janvier 1986, en marge du Paris-Dakar, Daniel Balavoine disparaissait dans un accident d'hélicoptère près de Gao, au Mali, au coeur du Sahel, région d'Afrique pour laquelle il s'était pris de passion.

Avec l'organisateur Thierry Sabine, également victime du crash qui avait fait cinq morts, le chanteur lançait son action humanitaire auprès des victimes de la sécheresse.

Claire, présidente de l'Association Daniel Balavoine, implantée à Suresnes, perpétue la mémoire de son petit frère (le cadet de sept enfants) et son action, avec la même flamme que lui.

Pourquoi ADB, l'Association Daniel Balavoine ?

Quand Daniel nous a quittés, les disques Barclay et Line Light Productions, l'organisateur de ses galas et les disques Barclay ont reçu des milliers de lettres de son public. Ces gens de 10 à 95 ans voulaient que le travail de terrain entrepris par Daniel soit poursuivi.

Après avoir disputé deux Paris-Dakar, en 1983 et 1985 (30e avec le journaliste Jean-Luc Roy au volant), mon frère y est revenu en 1986. Frappé trois